6 méthodes pour muscler votre cerveau

Déc 2, 2020 par

Notre cerveau se modifie en fonctions des expériences affectives, psychiques et cognitives que nous vivons. Mais il existe des méthodes pour le stimuler et augmenter les connexions cérébrales.

Cerveau d'une femme

Voici 6 méthodes pour muscler votre cerveau :

1 – Apprendre une nouvelle langue

L’apprentissage d’une langue étrangère peut vous permettre de stimuler votre carrière professionnelle ou de vous faire de nouveaux amis, mais cela vous permettra aussi d’améliorer votre fonction cognitive. Des études ont montré un renforcement de la matière grise et blanche chez des étudiants ayant appris une nouvelle langue, en seulement 5 mois de pratique.

2 – Faire de la musique

Il a été prouvé que la musique et l’apprentissage d’un instrument peut entrainer une augmentation de la plasticité neuronale. Ce qui permet une amélioration de l’humeur, de la capacité d’apprendre et de la concentration, mais aussi de meilleures perceptions auditive et visuelle.

3 – Jouer au jeux vidéo

Oui, vous avez bien lu. De nombreuses études suggèrent que les jeux vidéo possèdent de nombreux bénéfices au niveau cognitif en améliorant entre autres la coordination, la mémoire, le temps de réaction, la prise de décision et la résolution de problème. Chaque jeu a des bénéfices qui lui sont propres. Les jeux d’aventures permettent d’améliorer la mémoire, les puzzles augmentent la connectivité neuronale alors que les jeux de danse ou d’exercices améliorent l’attention. Attention tout de même à ne pas passer trop de temps devant !

4 – Voyager

Voici une autre bonne raison de voyager ! Voir de nouveaux endroits permet d’améliorer votre flexibilité cognitive, d’accroitre votre inspiration et votre créativité ! Et il n’est pas forcément nécessaire de voyager jusqu’au bout du monde pour avoir ces bénéfices : vous pouvez aussi bien visiter un nouveau quartier, aller dans une autre ville, ou faire une randonnée.

5 – Faire du sport

Tout le monde connait les bienfaits physiques du sport, mais faire de l’exercice contribue aussi à muscler son cerveau ! En particulier le sport aérobie (sport qui sollicite plusieurs groupes de muscles et exige un effort physique soutenu dans la durée) tel que la natation, la marche rapide, le football, le cyclisme ou la course. Ces activités développent les connexions cérébrales et la coordination motrice, protégeant ainsi contre le déclin cognitif.

6 – S’essayer à l’art

L’apprentissage de l’art visuel, comme le dessin ou la peinture, modifie la structure et la fonction neuronale, ce qui profite directement à votre cerveau. Les activités artistiques créent également de nouvelles voies neuronales et renforcent les connexions existantes entrainant in fine une meilleure fonction cognitive.

Infographie - 6 méthodes pour muscler votre cerveau

A savoir, concernant la plasticité neuronale

La neuroplasticité (ou plasticité neuronale) peut se définir comme l’ensemble des manifestations traduisant la capacité des neurones à se modifier et se remodeler tout au long de la vie. Tous ces mécanismes contribuent à une adaptation des neurones à un environnement moléculaire, cellulaire et fonctionnel extrêmement changeant et par voie de conséquence à des modifications fonctionnelles.

Nous avons environ 100 milliards de neurones à la naissance, et ce nombre n’augmente plus par la suite. On estime qu’un peu moins de la moitié de ces neurones sont connectés entre eux. L’autre moitié de ces connections (ou synapses) vont ainsi se réaliser après la naissance.

À savoir ! à chaque minute de la vie d’un bébé, il y a environ 2 millions de synapses qui se mettent en place !

L’assemblage de ces connections se termine vers l’âge de 15-20 ans. Cependant, rassurez-vous, il y a encore de la neuroplasticité chez l’adulte lors des phases d’apprentissages.

Lucas SDC., Journaliste Scientifique

Sources

– Video Games for Well-Being. NCBI. Consulté le 5 novembre 2020.
– Structural plasticity in the language system related to increased second language proficiency. ScienceDirect. Consulté le 5 novembre 2020.
– Physical Exercise Enhances Neuroplasticity and Delays Alzheimer’s Disease. NCBI. Consulté le 5 novembre 2020.
– Musical training, neuroplasticity and cognition. NCBI. Consulté le 5 novembre 2020.
– The artist emerges: Visual art learning alters neural structure and function. ScienceDirect. Consulté le 5 novembre 2020.
– Le développement du cerveau après la naissance. Fondation LAMAP. Consulté le 5 novembre 2020.

Lucas SDC.
Journaliste scientifique, étudiant en pharmacie.
Passionné par la nutrition et la biochimie.
Aime jouer aux échecs, la musique et l’écologie.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.